École Spéciale De Magie

Les temps sont sombres et l'avenir plus qu'incertains...Venez vivre la suite des aventures à cette école de magie
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle: Sans-vie

Aller en bas 
AuteurMessage
Klaus
Élève
Klaus

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : Dans les dédales de ses pensées
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Nouvelle: Sans-vie   Dim 23 Avr - 15:22:32

Voilà voilà, comme j'ai une grande tendance à m'ennuyer j'ai souvent du temps à tuer et il se trouve que l'autre jour j'ai eu envie d'écrire une nouvelle, que voilà. Je vous demanderai juste de pas être trop méchant, c'est la première fois que je m'essaie au style futuriste...(j'espère que poster le début me motivera pour écrire la fin, prions ^^lol)

Sans-vie


« Ah je te trouve enfin, chenapan ! » Je suis à bout de souffle j’ai couru après lui bien plus loin que je ne l’aurais du. On m’a pourtant déjà expliqué plus d’une fois que je ne devais pas franchir les limites de ma zone.

Lui ? Ah oui, lui, je ne vous ai pas tout dit ! Eh bien « lui » c’est Toupie, un petit animal pas plus grand que ça et un peu plus petit que ça quand même ! Il est marrant tricolore, voir quadri si on compte ses yeux, il a un sale caractère et ne pense qu’à s’enfuir. « Lui » c’est Toupie, le résultat d’une expérience réussie, un mélange savant de plusieurs espèces autrefois existantes, il est ce qu’on appelle aujourd’hui « un résistant ».

Aujourd’hui c’est à peu près entre hier et demain, mais maintenant rien n’est certain alors je ne peux pas vraiment vous le promettre. Disons qu’aujourd’hui c’est quelque part dans le 25ème siècle, sur une planète qui est « à peu près » la Terre. Enfin Aujourd’hui c’est avant tout le moment ou je vous parle et c’est encore comme ça que c’est le plus simple à définir.

Ca fait déjà 2heures solaires que je cours après mon petit monstre, si je reste ici à bavasser aucune chance que j’arrive à l’heure pour le traitement…Bon je file et je vous explique tout au retour.

------------------------------------


Eh voilà, une corvée d’achevée. Mais vous, vous ne devez pas encore bien comprendre, forcément à prendre l’histoire en cours de route !

D’abord, sans être trop narcissique, je crois que je vais me présenter. Voilà, moi, je suis un peu plus haut que trois pommes mais moins grand que la porte par laquelle je passe tous les jours. Moi, je m’appelle « Project n°189-b-320, prototype : 712, code : Alpha47 », ça ne vous avance vraiment pas ? Appelez moi comme tout le monde alors : Alphie.

La vie d’Alphie (oui la mienne, vous commencez à suivre l’histoire !! Je savais bien que vous pourriez le faire) est plutôt banale. Pourtant banal je ne le suis pas. Et oui je suis unique ! Et on ne rigole pas ! Je vous vois venir, unique c’est facile à dire tout le monde l’est plus ou moins ! Eh bien ! Non ! Unique de nos jours c’est avant tout une tare ! Dans les rues de notre bonne vieille planète défile aujourd’hui des centaines de personnes parfaites, oui toutes parfaites ! Joyeux bambins de technologies ultraperformantes, dotés dès la naissance des caractéristiques les mieux adaptés à la vie « urbaine », tous dotés d’une taille mannequin , d’un intelligence hors du commun, d’un sens des responsabilités….bref la perfection quoi !

C’est bien beau tout ça mais là vous commencez franchement à vous demandez en quoi MOI je suis plus unique que mon voisin… Eh bien, MOI, je suis un prototype raté, une expérience mal tournée, en bref un vrai gadin de la science ! Parfait pour moi c’est l’impossible, oh oui je suis loin très loin de l’être !! J’ai un tas de petits défauts et des centaines de manies. Tenez, c’est tout bête mais je ne peux pas m’empêcher de cligner bêtement de l’œil droit quand je bois un café trop chaud, et mes cheveux, ah oui mes cheveux, parlons-en de ceux-là, eh bien mes cheveux passent du bleu foncé au rose le plus soutenu dès que je mange du chocolat, un fâcheux inconvénient parce que le chocolat j’adore ça moi. On aura beau dire ce qu’on veut le synthétique c’est pas toujours ce qu’il y a de meilleur.

AH NAN ! C’est pas vrai !! Je vous le disais que ce n’était vraiment pas mon jour de chance ! Enfin non justement je ne vous l’avais pas encore dit, mais là je suis en mesure de le confirmer ! Ce qui me met en rogne ? L’état de mon « appart », on voit clairement qui s’est invité. Aucun doute la « brigade » est encore passée par là, eh bien, qu’elle fouille !! Elle trouvera rien chez moi ! Je suis pas assez fou pour ça !

En ce moment la brigade est super à cran, je sais pas ce qu’ils traquent… mais ils le traquent sérieusement, mes avis que ça tiendra pas longtemps, dommage. La brigade c’est « l’armée ultra défensive qui œuvre afin de perpétrer calme et sécurité dans les rues des villes » en gros ce sont de gros bras armés jusqu’aux dents qui traquent les parasites de mon genre, toujours à la recherche du moindre faux-pas. Le règlement est strict, interdiction formelle d’approcher à moins d’un kilomètre le périmètre des « parfaits » ou alors seulement pour se rendre à notre clinique et dans ce cas on emprunte la « bulle » un gigantesque tuyau sous verre qui traverse la ville, bâti sur le principe du tuyau qu’on offrait aux hamsters des centaines de centaines d’années auparavant.

Quant aux zones que j’évoquais plus tôt il s’agit simplement d’un découpage… « équitable »… des zones encore vivables de notre belle planète. Assez restreintes d’ailleurs ces zones… y’a des petits malins qu’ont voulu jouer aux apprentis chimistes et qu’ont réussi à tout faire sauter, je vous raconte même pas l’état de certains endroits de la Terre juste après la catastrophe. Une chance qu’on soit encore « vivant » et que notre bonne vieille technologie existe toujours…qu’est-ce qu’on ferait sans elle, hein ? Enfin pour revenir au sujet de départ, je dirais de façon assez globale, et réaliste, qu’environ la totalité des villes reconstruites et opérationnelles appartiennent à la population « parfaite » tandis que les déchets, le reste, les sans-vie, nous en quelque sorte, nous contentons de bidonvilles modernes et de ruines inexploitées. Enfin tant que y’a de l’Internet y’a de la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nouvelle: Sans-vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Spéciale De Magie :: Hors-RP :: Fan-art-
Sauter vers: