École Spéciale De Magie

Les temps sont sombres et l'avenir plus qu'incertains...Venez vivre la suite des aventures à cette école de magie
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'entrée de la salle commune...

Aller en bas 
AuteurMessage
Van Zeud Isak
Sorcier
Van Zeud Isak

Masculin Nombre de messages : 688
Age : 129
Localisation : Inside the Darkness
Maison : Aucune
Âge du perso : Prophète de la Destruction
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: L'entrée de la salle commune...   Sam 12 Nov - 12:32:26

L'humain professeur avait dit qu'il fallait trouver la salle commune des élèves pour réussir le test. N'étant jamais allé à l'intérieur de Poudlard auparavant ( Dumbledore et moi nous retrouvions toujours au Trois Balais dans le villa de Pré-au-lard ) , les 147 escaliers mouvant du château compliquaient la tâche. Les tableaux me suivaient du regard.
Les couloirs étaient assez éclairés par le soleil levant pour que je n'y voie rien de net à plus de trois pas devant moi. La seule solution résidait à sonder le château à l'endroit où il y avait le plus d'esprits - les élèves se trouvaient certainement encore dans le dortoir de si bon matin.
Je me rapprochais de la source des esprits quand au bout du couloir un gros tableau me bloqua le passage. En plissant les yeux je pus distinguer un visage et des habits roses peints à l'intérieur.

- Le mot de passe ? , articula la peinture.

Il y avait un mot de passe ? Tiens donc. Nous allons tester la endurance de ce tableau...

- Kruu Krru... Un tableau a-t-il une âme ?

- Je... Je vous demande pardon ?

Et avant d'avoir pu dire un mot de plus, je levais ma baguette :
- Rictusempra !
Aussitôt la peinture se mit à rire de façon frénétique, sa poitrine se soulevant au rythme de sa respiration saccadée. Un tableau a donc bien une âme...
Je me postais devant le tableau, je ne voyais presque rien et j'étais fatigué. Je n'avais pas de temps à perdre avec ces enfantillages.

-Incendio ! Le bout de ma baguette se mit à cracher des flammèche. Je te propose un marché, tableau. Tu me laisses passer et je te laisse bien tranquille dans ton cadre. Obstine-toi à me bloquer le passage et je jure que je brûlerai la moindre petite partie de ta toile et j'emmènerai les cendres en enfer avec moi.
Le tableau fit un mouvement vers la gauche. Je n’avais toujours pas baissé ma baguette et je pus aisément envoyé un nouveau sort.

- Petrificus Totallus !
La peinture s’arrêta de bouger à l’exception d’une main qui avait réussi à pénétrer dans une autre peinture. Le portrait était à ma merci. Je m’approchais, ma baguette levée et murmurait l’incantation de feu. Une nouvelle fois, de ma baguette se mit à jaillir de petites flammèches. J’approchais la baguette à une dizaine de centimètres du mur où était accroché le tableau.
- Ouvre-moi maintenant ou je brûle ta jolie robe ! ^^

Le tableau pivota sur lui-même révélant un passage. Avant de rentrer je m’adressais une dernière fois au tableau :
- Et à l’avenir, que je n’ai pas besoin de refaire tout ce cinéma. Quand j’entre tu m’ouvres. Compris ?

J’entrai dans la salle commune, le tableau se refermant sur mes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corbulo
Élève
Corbulo

Nombre de messages : 82
Localisation : Entre les griffes de la faucheuse.
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: L'entrée de la salle commune...   Dim 13 Nov - 7:43:24

COrbulo arriva devant le tableau, mais il ne vuit point la grosses dames, le tableau avait
des parti de brûler et il était mal en point Corbulo se demanda qu'avait t-il bien pu se passer
peut être de mangemorts avait t-il forçait l'entré il sorti sa baguette et entendi la voix
qui d'habitude était rempli d'assurance et uqi semblait avoir peur dire "C'est bon passait
ne me jetté plus de sort ..." Corbulo voulu lui demander qu'est ce qui était passé mais le tableau
pivota et il la vu partir se réfugiait dans un autre tableau ...

Tenant sa bagutte d'une ain ferme il entra dans la piéce elle était faiblement éclairé,
et il parvint a voir quelques chose bougé, il fit un geste de sa baguette et sans prononcé de mot il pensa à lumos
l'avant de sa baguette s'éclaira et il vit un hommes assez byzarre des oreilles pointu et il n'avait pas de pupille ...

"Ne bouge pas ! Qui est tu ?" Corbulo s'éfforça de garder son calme voyant que l'hommes ou
la choses qui était en face ne répondait pas il reprit la parole "QUi est tu ?"

Corbulo tenait toujours sa baguette dans la main prés a agir a tout moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Zeud Isak
Sorcier
Van Zeud Isak

Masculin Nombre de messages : 688
Age : 129
Localisation : Inside the Darkness
Maison : Aucune
Âge du perso : Prophète de la Destruction
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: L'entrée de la salle commune...   Dim 20 Nov - 15:51:57

A peine étais-je entré dans la salle des Gryffondor qu'une autre personne s'y introduisit derrière moi.
- Qui es-tu ? me demanda-t-il.

Il leva sa baguette et obtint un lumos de bonne qualité dans la pénombre, me privant partiellement de la vue. Mais je n'avais pas besoin de voir pour savoir que quoi il s'agissait. Ca empestait l'odeur humaine... Ca empestait vraiment...

- Baisse ta baguette, humain. Je ne te veux aucun mal... pour le moment en tout cas. Je ne suis qu'un nouvel élève ici. Krruu Kruuuu...
Je suis entrain de visiter les lieux. Si tu voulais bien me libérer le passage, tu m'en serais gré, humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'entrée de la salle commune...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entrée de la salle commune...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devant la salle commune
» Aspect Salle Commune des Serpentards
» Recherche de la salle commune des Serdaigle
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)
» L'enfer est vide et tous les diables sont ici. (rp commun serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Spéciale De Magie :: Château :: Le Dortoir Des Garcons-
Sauter vers: